vendredi 9 mai 2008


2008 est là, bien installé, et ce depuis quelques mois maintenant. Pourtant, c'est amusant de voir à quel point l'année 68 est plus que jamais présente autour de nous, quarantième anniversaire oblige (ou pas ^^).
Pas une revue qui n'ai fais sa couverture sur le thème "fais ce qu'il te plaît", pas une librairie qui n'ai survécu à la vague nostalgique des 12345 livres consacrés aux "événements", du plus sérieux au plus opportuniste.
Pourtant, les vrais soixante huitards, ceux de la rue Soufflot, auraient sans doute été passablement agacé par toute cette vague commémorative et commerciale, carrément contraire à l'esprit contestataire de l'unique Mai révolutionnaire (oui, ce Mai qui était porté par des slogans du type "Consommez plus, vous vivrez moins", ou bien "La marchandise est l’opium du peuple". Rigolo,non?).
D'autant plus que le déluge de "goodies" a commencé il y'a déjà plusieurs semaines. Un peu de la même façon que Noel et son barbu font se remplir chaque année les rayonnages des supermarchés, des jours et des jours avant le jour fatidique, en dépit de toute poésie.
Alors oui, en Mai 2008, la rébellion est devenu un pur produit de consommation parmi tant d'autre. Les pavés eux ne sont plus gratuits et en libre service, mais bel et bien payants et disponibles dans toute bonne librairie. Quant aux slogans poétiques inscrits sur les murs, ils se font éradiquer à coup de karcher.
!
Sous le pavé, le code barre ^^

picture : Je suis un vrai révolutionnaire. C'est Elle.fr qui le dit. Bon, d'accord, moi aussi je suis totalement perverti par la société de consommation, je l'avoue. J'ai même acheté ce livre. Mais je vais le brûler. C'est décidé.
!
"Spéciale dédicace à tous les gros bouffeurs de glaces qui loupent un concours, un avion, une occase d’engueuler un con, le permis, la vie ,un rencart qui était super important.Faites pas cette tête, c’est pas si grave"

3 commentaires:

Anonyme a dit…

The Culture Industry swallows everything my dear... Even our selves.

paupau

Camille la It Girl a dit…

oui mais à 2 euros 76 le livre, c'est presque pas de la consommation...

Alexis le dandy a dit…

Alors,dans ce cas,ouf,me voila soulagé ^^